Projet FishMPABlue2

Le Projet FishMPABlue 2 est un projet européen financé par le programme de coopération transnationale de l’Union Européenne pour la Méditerranée (Interreg Med). Il fait suite au Projet FishMPABlue 1 (juillet 2014 – juin 2015) qui avait effectué une analyse de la gestion de la petite pêche côtière au sein et autour des aires marines protégées, et qui a proposé en conclusion de cette analyse, une boîte à outils de gouvernance innovante pour renforcer les capacités de gestion des aires marines protégées. 

Le projet FishMPABlue 1 a pu mettre en évidence que les stocks halieutiques sont plus sains, que les revenus des pêcheurs sont plus élevés et que l’acceptation sociale des pratiques de gestion est encouragée si un ensemble d’attributs est présent dans une aire marine protégée (une bonne mise en œuvre des réglementations, la présence d’un plan de gestion, l’engagement des pêcheurs dans la gestion de la zone, la promotion d’une pêche durable).

L’objectif de FishMPABlue 2 est de tester sur le terrain, sur 11 aires marines protégées en Méditerranée (Espagne, Italie, Slovénie, Croatie, Grèce et France), les outils développés au cours du premier projet, pour évaluer et quantifier l’efficacité écologique des aires marines protégées, les avantages offerts à la pêche à petite échelle et l’acceptation sociale des mesures de gestion par les parties prenantes.

L’APAM a été sélectionnée comme partenaire à ce projet pour son expertise en matière de pêche artisanale et durable, pour son réseau de petits pêcheurs et pour les actions développées autour de l’aire marine protégée du Cantonnement de pêche du Cap Roux. 

  • Durée : 3 ans.
  • Tête de file : Federparchi
  • Lieux : 11 Sites pilotes en Espagne, France, Italie, Slovénie et Croatie
  • Partnenaires : APAM, IUCN Med, WWF Med, MedPAN, UNS, CONISMA, WWF Adria

Projet DEVLOK

Le Projet DEVLOK est un projet européen de coopération internationale, financé par l’instrument européen de voisinage, qui consiste en la mise en œuvre d’une démarche participative et inclusive pour le renforcement de l’économie maritime, agricole et rurale de l’île de Kerkennah, située en Tunisie, basé sur la valorisation durable des ressources du territoire.

Le projet se donne comme objectif global la mise en place d’une gouvernance territoriale pérenne garantissant un dialogue inclusif entre les différents acteurs à même de permettre l’élaboration, ainsi que la mise en œuvre et le suivi d’une stratégie de développement territorial durable, répondant aux enjeux actuels de l’île de Kerkennah. Son objectif spécifique consiste à renforcer l’économie maritime, agricole et rurale de l’île en favorisant l’émergence de projets économiques et sociaux s’appuyant sur une valorisation durable des ressources locales sur l’île de Kerkennah, et en particulier de ses ressources spécifiques, au bénéfice de l’ensemble de la population.

Afin d’atteindre ses objectifs, le projet sera mis en œuvre en faisant intervenir schématiquement cinq phases comprenant chacune un ensemble d’activités de renforcement de capacités, de formation/action, d’accompagnement des porteurs d’initiatives publics et privés, de suivi et d’évaluation :

  • Phase 1 : Mise en place des processus de gestion du projet (mise en place organisationnelle et méthodologique du projet) ;
  • Phase 2 : Création d’un espace de dialogue et renforcement des processus participatifs (mise en place de la gouvernance locale du projet) ;
  • Phase 3 : Élaboration et validation concertées du plan de développement territorial (mise en cohérence du projet avec les autres interventions, publiques et privées, qui concourent à la réalisation du développement territorial) ;
  • Phase 4 : Identification, sélection et appui à la mise en œuvre des initiatives économiques et sociales portées par les acteurs privés et/ou publics et qui relèvent de l’action (mise en œuvre et suivi/évaluation de la stratégie territoriale) ;
  • Phase 5 : Capitalisation et valorisation des acquis du projet.

L’APAM a été sélectionnée pour ce projet afin de faire du transfert d’expériences en matière de développement local, de mise en réseau des acteurs, et de développement de collaborations sur des projets divers en lien avec la pêche.

  • Durée : 3 ans
  • Tête de file : CIHEAM – Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier
  • Lieu: Délégation de Kerkennah, Gouvernorat de Sfax, Tunisie
  • Partenaires: APAM, Observatoire du Littoral, IAMM, CDDR, OEC, GAL PPM, APAM 

Projet DRINA 1.0

Le projet Drina 1.0 vise à solutionner le problème de la pollution des plastiques sur les îles Kerkennah en Tunisie, zone de pêche privilégiée pour l’économie tunisienne. Cependant, les techniques modernes et la surpêche ont grandement endommagé l’environnement et menacent également la pêche à long terme. L’APAM a été choisi pour établir une filière de recyclage pour les nasses en plastique : les « drinas ». 

  • Durée : 4 ans
  • Tête de file : SMILO – Small Islands Organisation
  • Lieu : Archipel de Kerkennah, Gouvernorat de Sfax, Tunisie
  • Partenaires : APAM, Conservatoire du Littoral, JSK, DEVLOK